Conseiller(ère) en mobilisation communautaire - Volontaire
Cuso International
Saguenay, Quebec, Canada
13d ago

Durée de l’affectation 6 Mois

Exigences linguistiques Espagnol

Espagnol Lecture : Niveau 4, Écriture : Niveau 4, Oral : Niveau 4

Exigences Linguistiques :

Ouvert aux citoyens canadiens et aux résidents permanents du Canada seulement

Rôle du coopérant-volontaire

Nous sommes à la recherche de quelqu’un de passionné pour mobiliser et engager les collectivités à prévenir la violence sexospécifique!

En tant que bénévole, vous devrez travailler avec l’Institut de défense juridique (IDJ) L’un des plus importants organismes pour la défense des droits de la personne au Pérou en vue d’aider les communautés à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies de prévention de la violence sexospécifique qui apportent des changements positifs et durables pour les individus, ainsi que pour la communauté et la société.

Des efforts contribuant à maintenir le leadership communautaire sont essentiels pour assurer la durabilité à long terme de la prévention de la violence sexospécifique et nous espérons que vous offrirez votre appui!

Ce stage bénévole se tiendra au bureau de l’IDJ à Lima, la capitale dynamique et diversifiée du Pérou, où vous travaillerez avec une équipe dévouée et talentueuse d’avocats, de travailleurs sociaux, des militants et plus encore! C’est une formidable petite équipe dans un milieu qui offre de nombreuses possibilités de diriger et d’apprendre.

Plus précisément, vous devrez apporter vos idées et votre expertise

Le / la cooperant(e)-volontaire devra mener les activités suivantes :

Renforcer la capacité des membres du personnel de l’IDJ à comprendre les problèmes liés à la violence sexospécifique, donner des conseils, et appuyer l’égalité des chances entre hommes femmes dans les programmes.

Organiser des activités de formation visant à sensibiliser les agents de la police, les dirigeants communautaires et les groupes de surveillance de quartier.

Contribuer à l’élaboration des outils et des ressources pour les formations.

Soutenir l’organisation d’événements et de campagnes de sensibilisation communautaire

Compétences académiques essentielles :

Diplôme en communications, en sciences politiques, en sciences sociales, en travail social, en psychologie, en droit, en études sur l’égalité hommes-

femmes, en études de développement, en d’autres domaines pertinents ou expérience équivalente.

Expérience / Compétences professionnelles essentiels :

Expérience et connaissance des problèmes liés à l’égalité hommes-femmes et à la violence sexospécifique

Aptitudes en formation

Aptitudes marquées pour la présentation, l’organisation et la communication

Expérience dans la facilitation de la collaboration entre les différents types d’intervenants

À propos du partenaire

Instituto de Defensa Legal

Fondée en 1983, l’Instituto de Defensa Legal (Institut de défense juridique) ou IDJ est un organisme non gouvernementale au Pérou qui se consacre à la défense et à la promotion des droits de la personne dans le cadre de la pacification de ce pays et de à la consolidation de ses institutions démocratiques.

L’IDJ est membre de la Coordinadora Nacional de Derechos Humanos (CNDDHH). L’ampleur des préoccupations et les actions posées par l’IDJ porte sur la défense juridique, la réforme judiciaire, la gouvernance, la sécurité des citoyens, les populations autochtones et les droits des femmes.

L’IDJ publie des bulletins spécialisés et un magazine mensuel, diffuse une émission quotidienne de radio (en collaboration avec un réseau de 100 journalistes et de 180 stations de radio dans tout le pays) et établit des points de repère pour le journalisme d’enquête sur une plateforme internet.

En 2012, l’IDJ a reçu le Prix de la paix, dans la catégorie communication et médias du ministère de la Femme et des Populations vulnérables pour son engagement à édifier une culture de la paix.

Termes et conditions

Les conditions d’affectation de Cuso International vous assurent un mode de vie sain et modeste qui vous permettra de travailler de façon efficace.

Ce soutien financier, qui sert à couvrir les frais de subsistance de base sur le terrain, n’inclut ni les dépenses personnelles du coopérant-

volontaire au pays (prêts, pension alimentaire, etc.) ni les produits de luxe pendant l’affectation (produits d’importation et voyages personnels, par exemple).

Soutien financier

  • Allocation de subsistance mensuelle modeste (varie selon le pays d’affectation).
  • Hébergement sur le terrain.
  • Billet d’avion aller-retour, visa et permis de séjour.
  • Assurance maladie, vaccins obligatoires et antipaludéens requis.
  • Formation prédépart et orientation sur le terrain.
  • Frais de déplacement et d’hébergement pour la fin de semaine de réintégration.
  • Allocation modeste pour vos personnes à charge pour affectation de 12 mois et plus (Vol de retour, assurance médicale d'urgence, vaccinations).
  • Programme d’aide aux employés (pendant et après l’affectation).
  • Frais de déplacement et d’hébergement pour la formation prédépart de cinq jours et l’orientation sur le terrain.
  • Nous offrons un vol de retour à votre pays de résidence ou une remise en argent si vous prolongez votre séjour d’au moins 6 mois après avoir complété une affectation de 12 mois.
  • Collecte de fonds

    Nous demandons aux coopérants-volontaires, peu importe la durée de leur affectation, de recueillir 2 000 $. Nous accompagnons tous nos coopérants-

    volontaires dans leurs démarches afin de les aider à atteindre leur objectif de collecte de fonds. Un coopérant-volontaire qui choisit de ne pas collecter de fonds ou qui n’atteint pas son objectif de financement pourra faire un don ponctuel ou adhérer à notre programme de dons mensuels pour soutenir notre mission.

    Coopération volontaire virtuelle

    En fonction de la nature de l’affectation, les coopérants-volontaires sont encouragés à fournir un soutien par voie électronique au partenaire local ou à Cuso International avant ou après l’affectation sur le terrain.

    Les coopérants-volontaires peuvent également demander à une personne faisant de la coopération volontaire virtuelle de les aider dans leur travail au cours de l’affectation.

    Résidence et citoyenneté

    Résidence

    La majorité des candidats de Cuso International résident au Canada au moment de leur candidature et du processus prédépart.

    Il arrive occasionnellement que nous recevions des candidatures de personnes qui résident à l’extérieur du Canada lorsqu’ils déposent leur dossier.

    Peu importe les circonstances, nous devons être en mesure de vous joindre aisément et rapidement à toutes les étapes du processus (de la date de votre candidature et à votre date d’affectation, le cas échéant).

    Nous pourrions avoir besoin de votre passeport. De plus, nous devrons connaître votre lieu de résidence actuel et vos projets de voyage, si vous en avez.

    Vous devrez également pouvoir entrer au Canada sans restriction pendant cette période afin de pouvoir participer aux activités de formation, le cas échéant.

    Citoyenneté

    Quitter votre pays de résidence peut avoir des conséquences importantes sur votre statut de citoyenneté. Il est de votre responsabilité de vous informer auprès des autorités en matière d’immigration sur les conséquences que pourrait avoir un séjour au Canada dans le cadre des procédures prédépart (si vous vivez à l’extérieur du Canada) ou une absence de votre pays de résidence en raison d’une affectation dans un pays tiers.

    En posant votre candidature, vous acceptez l’entière responsabilité de toute sanction ou conséquence que vos déplacements (pour la formation pré-

    départ, votre affectation sur le terrain ou tout autre déplacement dans le cadre de mandat avec Cuso International) pourraient avoir sur votre statut de citoyenneté, de résidence ou d’immigration.

    Il vous revient de vérifier les conséquences et les implications qui s’appliquent à votre situation, bien sûr. Voici toutefois quelques cas de figure qui pourraient arriver :

  • Si vous êtes résident permanent, vous pourriez devoir prendre certaines dispositions avec Immigration Canada avant votre départ.
  • Ces dispositions vous permettront de quitter le Canada sans perdre votre statut de résident permanent. Sans ce genre d’entente, vous pourriez vous voir retirer votre statut de résident permanent.

  • Si vous êtes citoyen d’un autre pays, y compris si vous êtes actuellement au Canada en vertu d’un visa, vous pourriez vous voir imposer des restrictions dans vos déplacements.
  • Step 2
    Apply
    Add to favourites
    Remove from favourites
    Apply
    My Email
    By clicking on "Continue", I give neuvoo consent to process my data and to send me email alerts, as detailed in neuvoo's Privacy Policy . I may withdraw my consent or unsubscribe at any time.
    Continue
    Application form