Médecin évaluatrice ou médecin évaluateur
Fonction publique du Québec
Québec, Canada
17d ago

Renseignements généraux

Si vous êtes un employé de la fonction publique du Québec, consultez cet appel de candidatures dans et accédez au formulaire d’inscription en ligne.

La fonction publique du Québec est présentement à la recherche de médecins évaluatrices ou de médecins évaluateurs afin de pourvoir à des emplois réguliers ou occasionnels, à temps plein ou à temps partiel, dans tous les ministères ou organismes et dans toutes les régions administratives du Québec.

En plus d’offrir de bonnes conditions de travail, divers avantages sociaux ainsi qu’une mobilité interministérielle, la fonction publique permet à un médecin de mettre à profit son expérience selon la mission de l’organisation à laquelle il contribue.

Les emplois se trouvent principalement dans les ministères et organismes suivants :

Attributions :

À la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) , le médecin évaluateur conseille les intervenants sur les aspects médicaux des réclamations des travailleurs pour une lésion professionnelle, et ce, dans le respect du cadre de la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP) et de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST).

Il communique, au besoin, avec le médecin du travailleur en vue de compléter la cueillette de renseignements médicaux pertinents, puis il procède à leur analyse.

Par ses actions, il conseille et soutient à la fois les intervenants de la CNESST et le médecin traitant du travailleur aux différentes étapes de l’évolution du dossier, notamment lors de l’évaluation des séquelles permanentes et du retour en emploi.

Par ailleurs, il s’implique auprès de la communauté médicale régionale pour l’informer et la sensibiliser aux aspects médico-

administratifs découlant du suivi d’une lésion professionnelle.

Au Curateur public du Québec , le médecin évaluateur participe au traitement des demandes de consentement concernant, d’une part, les soins médicaux et chirurgicaux, les mesures de contrôle, les niveaux de soins, les projets de recherche, les autopsies ainsi que les dons d’organes et, d’autre part, l’accès au dossier de l’usager et la captation de l’image et de la voix.

Il conseille les curateurs délégués et d’autres employés de l’organisme et il participe à des formations internes sur des problèmes médicaux en lien avec les personnes représentées.

Il collabore également à des comités internes de l’organisme sur des questions touchant ses interventions auprès des personnes représentées au sujet d’une situation complexe.

À la Régie de l’assurance maladie du Québec , le médecin évaluateur voit à la bonne gestion des fonds publics en mettant à contribution ses connaissances médicales et cliniques.

Il participe notamment à l’administration des régimes publics d’assurance maladie, d’assurance médicaments ainsi qu’à plusieurs autres programmes.

Certaines de ses activités sont en lien avec la rémunération versée aux professionnels de la santé. Il agit également à titre de conseiller au sein même de l’organisation ou du ministère de la Santé et des Services sociaux et il fournit l’expertise médicale requise par différents secteurs.

À Retraite Québec , le médecin évaluateur émet une opinion médicale motivée, selon son secteur d’activité, quant à la reconnaissance ou non de l’invalidité ou en ce qui concerne l’attribution d’un supplément pour enfant handicapé, et ce, conformément aux lois et règlements applicables.

Il analyse et statue également dans les dossiers de révision. De plus, il collabore, avec les avocats de l’organisme à la préparation des dossiers en appel devant le Tribunal administratif du Québec.

À la Société de l'assurance automobile du Québec , le médecin évaluateur donne son opinion médicale dans les dossiers d’indemnisation de personnes accidentés blessés grièvement ou à haut risque de chronicité.

Avec une équipe de professionnels de la santé, il travaille en interdisciplinarité à orienter les intervenants vers la meilleure stratégie à adopter dans un dossier.

De plus, il conseille sur toute question ayant trait à l’évaluation médicale des conducteurs (permis de conduire).

Au Tribunal administratif du travail , le médecin évaluateur a pour fonction de siéger auprès des juges administratifs et de les conseiller sur toute question de nature médicale relative à la LATMPet la LSST, et ce, en cours d'audience ou au moment du délibéré.

De plus, il exerce un rôle de soutien et de conseil auprès des membres de l'équipe, particulièrement auprès des juges administratifs et des conciliateurs.

Salaire : Le salaire annuel, calculé sur une base de 35 heures par semaine, pourra varier de 109 711 $ à 125 421 $ à l’entrée en fonction, selon le nombre d’années d’expérience.

Il y a également la possibilité d’un horaire de 40 heures par semaine.

Il s’agit de l’échelle en vigueur à la date du début de la période d’inscription. L’information à jour peut être trouvée sur le site Web du .

La fonction publique du Québec offre une foule d’avantages. Consultez le portail Carrières pour connaître tous ses , dont ceux qui permettent la conciliation travail et vie personnelle.

Conditions d’admission :

  • Être membre du Collège des médecins du Québec.
  • Posséder au moins deux années d'expérience dans le domaine de l'évaluation du degré d'incapacité des requérants ou dans un domaine connexe.
  • Il est obligatoire de posséder la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.
  • La personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou de sa citoyenneté canadienne peut être admise au présent processus de qualification.

    Toutefois, elle devra posséder le statut de résident permanent ou la citoyenneté canadienne au moment de sa nomination.

  • Il faut également avoir une connaissance du français appropriée aux fonctions.
  • Modalités d'inscription

    Période d’inscription : À compter du 18 janvier 2016

    Cet appel de candidatures est affiché pour une durée indéterminée. Il est cependant possible d’y mettre fin à tout moment.

    Le cas échéant, un avis indiquant la date de fin de publication sera publié dans cet appel de candidatures au moins dix jours consécutifs avant cette date.

    Il pourrait y avoir plusieurs séances d'examens pour ce processus de qualification. Ainsi, les personnes admises pourraient être évaluées, en sous-

    groupes, selon l’ordre d’inscription.

    Accéder au formulaire d’inscription :

    L’inscription à ce processus de qualification doit s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne.Si vous êtes un employé de la fonction publique du Québec , consultez cet appel de candidatures dans et accédez au formulaire d’inscription en ligne.

    Aucun curriculum vitæ ne sera accepté ni aucune candidature soumise par courrier électronique.

    Remplir le formulaire d’inscription :

    Aux fins de la vérification de l’admissibilité, vous devez inscrire toute votre scolarité et toutes vos expériences de travail .

    Seuls les renseignements contenus dans votre formulaire d’inscription seront considérés.

    Transmettre le document permettant de confirmer votre admission, c’est-à-dire :

    Une copie de la carte de membre du Collège des médecins du Québec .Vous pourrez transmettre ce document uniquement lorsque vous aurez soumis votre candidature, en accédant, à partir de votre dossier, à la section Suivre mes candidatures .

    Vous devrez ensuite utiliser l'option Pièces justificatives associée à cet appel de candidatures.

    Participer aux séances d’examens :

    Les personnes jugées admissibles sur la base des renseignements contenus dans le formulaire d’inscription et des documents fournis seront invitées à participer aux séances d’examens.

    Obtenir de l’information :

    Pour obtenir de l’information sur le processus de qualification, vous pouvez communiquer avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, au numéro 1 877 639-

    0744. Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou à transmettre vos documents , vous pouvez communiquer avec notre service à la clientèle , pour la région de Québec, au 418 528 7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais 1 866 672-3460.

    La fonction publique du Québec applique des mesures d’accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes (pour certaines classes d’emploi particulières), des membres des communautés culturelles, des personnes handicapées, des autochtones et des anglophones.

    Apply
    Apply
    My Email
    By clicking on "Continue", I give neuvoo consent to process my data and to send me email alerts, as detailed in neuvoo's Privacy Policy . I may withdraw my consent or unsubscribe at any time.
    Continue
    Application form